Magazine Échos De Pros 2018

Publié le 10 April 2018 par Equipe presse.

 

Limité et infini, le paradoxe du temps en communication !

 

couverture-magazine-echo2pro

C’est un vieil ami, une ombre qui nous suit inlassablement, du début à la fin. Si familier et pourtant il échappe à notre compréhension. Parfois nous le regrettons, le mesurons, essayons d’en gagner, mais bien trop souvent, le laissons filer. Le temps ne nous attend pas, c’est pourquoi nous le pourchassons sans cesse.

L’être humain, lancé dans une course technologique, a démultiplié ses moyens de communication et a su se défaire de nombreuses contraintes spatio-temporelles, mais paradoxalement, se retrouve aujourd’hui enchaîné au culte de l’instantanéité. La révolution qui se joue alors soulève de nouvelles questions auxquelles les communicants doivent répondre.

D’abord spectateurs et bientôt véritables acteurs dans différents champs de la communication, les étudiants qui ont participé à cette 15ème édition, abordent cette notion complexe qu’est le temps, au travers du regard de professionnels et de chercheurs, qui nous font part de leur méthodes, astuces et conseils pour l’appréhender.

Il aurait également été difficile de passer à côté du typhon numérique, dans lequel nos données s’évaporent en un énorme nuage et où nous sommes submergés par le flot constant d’informations et de messages sensoriels. Pour ne plus subir la cadence des algorithmes, maîtriser les outils numériques s’avère plus nécessaire que jamais.

Tandis que la reconnaissance du burn-out et des pathologies psychiques comme des maladies professionnelles, naît dans le débat public, nous souhaitions aussi appréhender quelques méthodes qui permettent de pallier aux conséquences de l’hyper-connexion et de la mutation permanente de tous les secteurs de la profession.

Terminant à présent notre formation avec de nombreuses incertitude, la seule chose dont nous sommes convaincus est que la communication existera et sera étudiée jusqu’à la fin des temps.

Jérémy Wild

 

Consulter le magazine